test : zoom 3x Aukey PL-BL02

img_7405-wm-test-zoom-aukey

J’ai l’habitude de commencer mes tests en justifiant mon besoin impérieux de l’objet testé. Là non. J’ai entendu parler de ce zoom sur un blog, l’iPhone 7 Plus et son zoom x2 intégré est sorti, ça m’a donné des idées. Une idée en fait. Farfelue : comparer le téléobjectif x2 de l’iPhone 7 Plus à cet appendice x3, clipsable sur n’importe quel smartphone. Je n’aurais pas investi de moi-même dans un tel appareil, mais on m’a répondu banco chez Aukey, donc j’ai pu m’amuser avec. Après un rapide tour du propriétaire, direction l’Apple Store des galeries Lafayette pour un test sur un beau décor de Noël !

Sur la forme

Comme d’habitude, le carton est juste à la taille du produit. J’ai envie de dire que le film plastique n’était pas nécessaire, le côté écolo aurait pu être poussé jusqu’à maintenir la boîte fermée avec juste une étiquette autocollante.

img_7400-wm-test-zoom-aukey

À l’intérieur, une massique coque de protection semi-rigide, qui fait plaisir. Et à l’intérieur de celle-ci, l’objectif et sa pince, en deux morceaux à visser soit-même. Une chiffonnette, un petit mousqueton et, surtout, une petite housse sont là également.

La toute première chose qui surprend, c’est le poids de cet objectif : 85 grammes ! Imposant. Tout de suite après, sa taille et sa fabrication en métal surprennent à leur tour. Oui, il en impose. Et enfin, l’objectif en tant que tel, son diamètre, sa forme concave très prononcée, les reflets de mon environnement sur sa surface, cumulés aux précédentes surprises, imposent, non-pas le respect, faut pas pousser, mais au moins un certain effet wahou.

À bien y regarder, même les informations sur le côté de l’objectif sont gravées.

Sur le fond

Cet objectif peut-il remplacer un vrai téléobjectif intégré ou est-ce un gadget cher payé ? Pas besoin de tester pour se douter que, non, ça ne remplace pas un vrai télé, il fallait quand-même en avoir le cœur net.

Pour ce faire, j’allais donc prendre des photos avec mon iPhone 5s et un iPhone 7 Plus, avec l’objectif de base et, soit le zoom Aukey pour mon téléphone, soit le téléobjectif intégré pour le dernier né. il me fallait aller dans un Apple Store. Et de préférence, trouver un joli arrière-plan. Donc… l’Apple Store des galeries Lafayette en période de Noël ! L’occasion était trop belle. Voyons-voir ce que la bestiole a dans le ventre. Les photos ci-dessous ne sont pas retouchées, uniquement re-dimensionnées et re-compressées, sauf pour une exception, mentionnée en légende.

D’abord, comparons les téléphones sans aucun artifice :

Et maintenant, le télé x2 de l’iPhone 7 Plus et le zoom x3 Aukey :

Bon alors déjà, premier constat, qui ne concerne pas l’objectif mais qui saute aux yeux : le 7 Plus fait des photos infiniment plus lumineuses en intérieur que mon 5s. Soit. Comme si je n’avais pas déjà suffisamment envie d’en changer avant ça ! 😩

Pour en revenir au zoom Aukey, on le voit, le grossissement est plus puissant, certes, mais forcément de moins bonne qualité. La zone de netteté est très faible, les pourtours de l’image sont flous et parsemés d’aberrations chromatiques.

La mise au point est très difficile, il faudra vous y reprendre à plusieurs fois et bloquer l’autofocus sinon l’iPhone refera très vite la mise au point : il est tout perdu quand on lui ajoute ce zoom. N’espérez pas shooter un sujet en mouvement, il vous faudra trop de temps pour faire la MaP et espérer qu’il soit à l’endroit net au moment du déclenchement.

J’ai quand-même réussi à prendre une photo d’animal assez correcte. Mais une sur des dizaines ;-)

J’ai quand-même réussi à prendre une photo d’animal assez correcte. Mais une sur des dizaines 😉

Par contre, pour des portraits par exemple, en prenant son temps, après quelques minutes pour apprendre à maîtriser la bête, on peut obtenir un résultat tout à fait honorable, mais surtout très différent de ce qu’offre l’iPhone en temps normal. J’ai profité d’une virée à Lyon avec Julie Fund pour m’amuser un peu avec cet objectif, voici quelques exemples de photos plus probantes prises à cette occasion :

Et maintenant, quelques photos comparatives avant/après application du zoom :

Et encore quelques photos en vrac :

On notera l’effet de halo noir autour de certaines photos, du à la coque de mon iPhone. Quand je l’enlève (comme sur les photos du pub), il ne se fait plus remarquer. Ça peut être gênant dans certains cas, mais dans d’autres ça donne un cachet old school supplémentaire à la photo. On pourra décider de laisser sa coque par flemme ou de façon délibérée.

Donc en photo ça produit un résultat étrange, plus proche d’un Lomo que d’un iPhone. C’est cool ! Ces photos ont un charme tout particulier. Mais en vidéo ?…

Et on peut filmer avec ?

En vidéo, c’est une excellente surprise ! Quatorze heures, restaurant Elephant & Castle dans le vieux Lyon. La lumière est parfaite, le décor aussi. Je décide de combiner cet objectif au mode ralenti de l’iPhone 5s, sans trop savoir ce que ça va donner. Je vous laisse juger du résultat (je ne filme qu’en 720p sur l’iPhone faute de place, désolé) :

C’est trop la classe 🙈🙈🙈

Conclusion

À moins de 30 euros je trouve ce zoom encore trop cher pour un résultat qui n’est pas parfait et ne correspond pas à l’illustration montrée avec le produit. Malgré tout, je l’aime quand-même : si vous cherchez un zoom bête et méchant passez votre chemin, mais si vous recherchez un moyen d’ajouter du cachet à vos photos – et vidéos – pour les rendre uniques, sans passer par un vulgaire filtre Instagram, voila l’accessoire idéal. Il ne sera pas utilisable dans toutes les situations, il faudra prendre le temps de faire des réglages à chaque utilisation, mais le résultat mérite qu’on s’y attarde. Cette altération volontaire et poétique de la qualité des clichés, c’est cette quête de l’image unique, ce retour à la photographie imparfaite, que cherchent les utilisateurs de Lomo ou, dans une autre mesure, les cinéastes qui préfèrent les trucages optiques en plateau aux effets numériques incrustés en post-prod. Du coup, il ne quitte plus ma poche, je l’ai toujours avec moi !

Ce zoom Aukey est disponible sur Amazon :

2 commentaires

  • Merci pour cette revue bien utile. De mon coté, ce qui m’a profondément deçu, c’est que les objets dans le champs sont magnifiés d’un facteur x2.2, alors que le produit clame x3. Partages-tu cette observation?

    • Et bien… je ne m’étais même pas posé la question précisément, m’arrêtant à la comparaison avec le téléobjectif de l’iPhone 7 plus. Et la différence n’est en effet pas énorme entre les deux.

      Je ne sais pas si ma technique est bonne, mais je viens de prendre la photo, sans zoom, du pub — avec la grande roue en bois — et de doubler sa taille dans un logiciel de retouche, puis de superposer avec la photo au zoom de cette même roue : ça correspond à peu près, le zoom AUkey étant légèrement plus gros.

      Ce test empirique rejoint aussi tes propos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *