Test : trio d’objectifs macro, grand angle et fisheye Aukey PL-A3

test-objectifs-aukey_img_6797

Le test d’aujourd’hui va être simple. Il existe des dizaines d’objectifs pour smartphones sur internet et ce, à tous les prix. J’avais moi-même déjà deux fisheyes très bas de gamme achetés une bouchée de pain, quand certaines marques n’hésitent pas à vendre les leurs une centaine d’euros, sans forcément que ce soit un gage de qualité. Dans ces conditions, que vaut le pack de trois objectifs proposé par Aukey à 12 euros « seulement » ? La marque m’a filé ce pack pour test.

Pas le moindre autocollant, impression noir et blanc : j’aime.

Pas le moindre autocollant, impression noir et blanc : j’aime.

Sur la forme

Au delà du classique emballage carton agréablement écolo, Aukey livre ses obkectifs dans une coque semi-rigide qui fait forte impression. Celle-ci se suffit à elle-même pour le transport et il n’y a donc aucun support en carton, polystyrène ou autre dans le packaging 👍🏼

Ça tient pile-poil.

Ça tient pile-poil.

À l’intérieur de la coque Aukey, on trouve d’un côté une mousse, collée, tenant fermement les objectifs et le clip de fixation, et de l’autre un petit filet. Celui-ci comporte une une mini chiffonette microfibres, utile, ainsi qu’un petit pochon en synthétique et un mini mousqueton, probablement dans l’idée de protéger et transporter un seul objectif monté sur le clip de fixation, dans un minimum d’espace.

Chaque élément est à sa place.

Chaque élément est à sa place.

L’objectif fisheye et l’objectif macrophotographique s’utilisent seul, tandis que que le grand angle se visse… sur le grand angle ! Une configuration étrange qui fait passer l’image à travers deux objectifs supplémentaire au lieu d’un. Pourquoi pas, mais en fait si : pourquoi ? Ça coûtait moins cher de produire un objectif taillé pour compenser l’effet de l’objectif macro que d’en produire un calé sur l’objectif de l’iPhone ? Mystère.

Le grand angle… vissé sur l’objectif macro !

Le grand angle… vissé sur l’objectif macro !

Sur le fond

Il ne me restait plus qu’à aller me balader pour faire quelques photos. Je pouvais comparer le résultat du fisheye avec mon modèle ultra low-cost habituel. Pour le grand angle, ce fût à vue d’œil, et pour le macro… il fallait déjà que je trouve quels microscopiques sujets j’allais photographier ^^

L’objectif macro

Je suis assez emballé. Les résultats sont surprenants et une photo valant mille mots, voici quelques milliers de mots condensés sur quelques pixels :

Les résultats sont surprenants disais-je… quand la photo est réussie. Cet objectif demande de l’entrainement. Il demande aussi un sujet fixe. Souvent les fiches produit vous présentent des photos d’insecte en très gros plan pour démontrer l’intérêt de cet objectif : même. pas. en. rêve ! Il faut à peu près un centimètre de distance pour que la photo soit réussie : l’insecte sera parti avant. La plage de mise au point est teeeeeellement mince qu’une feuille – ou une fourmi – en mouvement est insaisissables également. Ou alors en mode rafale, et avec de la chance.

Cette plage très faible empêche de prendre des fleurs en photo : je n’ai par exemple pas réussi à avoir le fond d’une fleur et le bout du stigmate nets en même temps. Résultat je n’aime pas ces photos, on sent qu’il manque quelque chose. Soit le stigmate est net mais toute la fleur est floue, soit le fond du pistil est net, mais le fond du pistil sans ce qui en sort, ce n’est pas intéressant.

Reste qu’en testant l’objectif sur tout et n’importe quoi, on fini par faire de belles photos assez WTF. Ça peut aussi être utile pour créer un header pour un article de blog : quand on a déjà pris un objet en photos sous toutes les coutures pour en parler dans l’article, en surligner un détail et plonger le reste de l’image dans le flou pour l’image d’illustration peut être une solution de facilité très efficace. Vous l’avez constaté au début de cet article 😇 (photo non-retouchée prise à l’iPhone 5s avec cet objectif macro)

Je l’ai aussi utilisé pour montrer quelques détails durant mon test de la lampe de bureau Aukey.

Bref, l’objectif macro, plus je revois mes photos, plus j’en suis fou ! 👍🏼

L’objectif fisheye

Celui qui nous a tous déjà fait fantasmer. Dans tous nos appareils photos, sur toutes nos caméras, l’angle n’est jamais assez grand. Une fois n’est pas coutume, les photos vont parler d’elles-même. À gauche l’objectif Aukey, à droite mon objectif no name (Sodial, pour ne pas la citer) de référence.

Clic droit / « Ouvrir dans un nouvel onglet » pour afficher les photos dans leur taille d’origine.

Alors comme ça il parait que comparaison n’est pas raison ? N’y a-t-il pas un dicton pour dire que les dictons ne sont pas parole d’évangile ? Car les photos sont irréfutables : l’objectif fisheye Aukey a un rendu hyper flou. La zone de netteté est minuscule et n’est pas centrée. Tout le reste de l’image est une aberration géante. Je préfère ne pas m’attarder, je n’ai rien de plus à dire à ce stade : c’est flou. Je regarde les photos du blogueur-photographe Pingoo et je constate exactement le même rendu sur son test du fisheye (et du grand angle, verdict ci-dessous).

Si au moins c’était la norme dans cette gamme de prix. Mais mon fisheye de référence fait bien mieux. Je trouvais jusque là son rendu moyen, mais je viens de revoir mon jugement à la hausse : pour le prix, il est merveilleux.

L’objectif grand angle

Clic droit / « Ouvrir dans un nouvel onglet » pour afficher les photos dans leur taille d’origine.

C’est mieux. L’image est nette en son centre, les bords pas mal flous, mais le rendu est globalement bon. C’est le genre de situation où je peux écrire que c’est pas top mais que c’est pas cher. On ne l’utilisera pas sur toutes ses photos, mais si on manque de recul, ça peut faire le job. Enfin évitez les photos de de groupe, ceux sur les bords pourraient râler ^^

Pince et accessoires

Accessoires ? Alors non, je n’ai pas d’avis sur la chiffonnette. Je voulais revenir sur la coque de protection. Au quotidien elle sera un peu encombrante et pas très pratique : ne comptez pas reposer la pince pile poil dans son emplacement sans dévisser l’objectif. Donc ça ne sera pas hyper bien rangé, mais ça passe, y’a pas de soucis. Si vous installez l’objectif macro (c’est mon cas, il ne me quitte plus), avec son cache-objectif bien entendu, l’objectif grand angle se baladera dans son emplacement en mousse, puisqu’il est fourni pré-vissé au macro. Il ne semble pas vouloir en sortir seul, même en secouant fort la coque, mais voila. Il n’a plus de cache-objectif et il se balade dans son emplacement.

La pince quant à elle, a un point fort et un point faible. Le point fort, c’est qu’elle est à ressort, ce qui la plaque plutôt bien contre le téléphone. La fixation d’origine de mon objectif no name est en plastique mou, il plaque mal je devais le tenir d’une main pour améliorer mes photos. J’ai depuis échangé sa fixation avec une pince d’un autre fisheye, bricolage, tout ça, je vous passe les détails.

Voici mon fisheye no name à 3 euros, vissé sur la pince d’un autre fisheye bas de gamme acheté je ne sais plus où.

Voici mon fisheye no name à 3 euros, vissé sur la pince d’un autre fisheye bas de gamme acheté je ne sais plus où.

Son point faible : l’arrière est en forme de fourche, et donc ne recouvre pas le verso de l’objectif. C’est fort dommage car c’est tout con, ça n’apporte rien à part un design plus recherché, mais ça laisse l’arrière de l’objectif exposé quand il n’est pas sur le téléphone ! Entrez poussières, venez rayures. Honnêtement, mon autre fisheye sur sa pince a beau être mieux protégé, à force de trainer dans mes poches il se rempli quand-même de poussière. Mais bon, ça protège quand-même un peu.

L’arrière de l’objectif n’est pas du tout protégé par la pince, dommage.

L’arrière de l’objectif n’est pas du tout protégé par la pince, dommage.

Conclusion

Et bien en conclusion, je ne peux clairement pas conseiller ce produit. On parle d’un trio d’bjectifs dont un est vraiment bon mais au champs d’utilisation limité, un moyen et, le dernier, pourtant le plus prisé, le plus fou, est très décevant. Le kit de trois objectifs Aukey est vendu 13 euros sur Amazon. Aux vues de ses qualités et de ses défauts, je vous conseillerai plutôt autre chose.

Car pourtant Aukey propose un autre kit à seulement 10 €, avec le même type d’objectifs, aux valeurs légèrement différentes et sans coque de protection, qui selon les photos d’un ami est de grande qualité :

Et en plus, je trouve son design plus réussi.

Sinon, taper dans le no name : on trouve sur Amazon ce pack équivalent à seulement 6 euros en gris (2 € de plus si vous le voulez absolument en noir). Quant à mon fisheye de référence, le meilleur, c’est celui-ci à 3 euros.

On ne peut pas être bon tout le temps. Même Apple a raté certains produits. C’est même plutôt un bon test : Aukey cherche-t-elle réellement des reviews objectives ? Si la réponse oui, vous retrouvez bientôt d’autres tests dans ces pages 😏

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *