Le GBros de 8BitDo pour Nintendo Switch

Pour jouer sur Switch, il y a les Joy-Con, et il y a les « vraies » manettes. Comme l’officielle Switch Pro Controller. Mais pas que. Pour jouer à Super Smash Bros., il parait que rien ne vaut la manette GameCube, alors quand SSB est arrivé sur Switch, Nintendo a relancé la production de son adaptateur NGC -> USB, qui permettait — déjà — de jouer à SSB — version Wii U — avec un pad GameCube. Sur le tard, pour répondre à la demande, car le prix de l’original se mettait à flamber sur le marché de l’occasion !

L’adaptateur officiel NGC -> Wii U USB, en 2014. Avec un joypad sous licence car Nintendo n’a pas été jusqu’à fabriquer à nouveau des manettes NGC.

Et des accessoiristes ont relancé la production de manettes NGC, parfaitement identiques aux originales, jusque dans le connecteur. Oui oui : l’objectif ultime pour nombre de joueurs de SSB Switch purs et durs était, en 2019, d’acheter une manette fabriquée en 2019 et vendue neuve en 2019, mais avec un connecteur de GameCube, console sortie en 2001. Deux. Mille. UN ! Parce qu’il n’y a pas meilleure positionnement des boutons pour un jeu de baston.

Parait-il, parce que perso je n’ai jamais joué à un Smash Bros.

Mais il n’y a pas que la baston dans la vie : il y a le rétro gaming aussi ! Et alors que Nintendo offre des jeux NES et SNES pour les abonnés Switch Online, et que les NES Classic Mini et SNEC Classic Mini ont fait deux cartons, et bien pour ça aussi, on recherche des manettes rétro, pour jouer comme avant. Nintendo vendant carrément des manettes style NES et Super Nintendo mais au format Joy-Con pour se recharger dans la Switch (mais ne permettant de jouer qu’aux jeux NES et SNES).

8 bits, 2 trous

Personnellement, je souhaitais simplement jouer avec autre chose que mes Joy-Cons. Jouer à Mario Kart 8 avec une grosse manette, par exemple. Ou pouvoir jouer à deux, avec autre chose qu’un minuscule Joy-Con chacun. Ou bien encore retrouver le feeling original des jeux SNES de la Switch. Et j’avais en stock une manette GameCube, et une manette SNES Classic. J’ai donc cherché comment rentabiliser tout ça.

C’est là que 8BitDo entre en scène. Fabricant d’une belle collection de manettes sans (et avec) fil, pour PC et consoles, inspirées des formes et graphismes des consoles de notre enfance, si 8BitDo frôle sans doute parfois l’illégalité (vraie question…), ils ont également excellente réputation. Et qu’ils proposent un produit très prometteur : un adaptateur Bluetooth pour Switch et PC, avec une entrée GameCube et une entrée Nunchuk (mais si, le petit joystick déporté de la Wiimote). Son nom, le GBros, avec, j’imagine, un « G » comme dans « GameCube » et « Bros » comme dans Smash Bros.

Le GBros de 8BitDo

Vendu généralement entre 18 et 20 euros sur Amazon, n’en ayant pas fondamentalement besoin et devant justifier de cet achat auprès de ma copine, j’ai profité d’une promo à 11 euros en janvier pour convaincre madame !

Le contenu de la boîte

Désabillez-moi

Au déballage, bonne surprise : le GBros est fourni avec un petit câble micro USB pour d’éventuelles mises à jour, et avec un scratch pour maintenir enroulé le surplus de câble de la manette d’origine si on ne supporte pas de le voir pendouiller. Et tout ça, assorti à l’adaptateur, dans un violet GameCube ! C’est le genre de petits détails qui fait toujours plaisir. Le scratch assorti avec même la marque imprimée dessus, ça montre déjà un minimum d’amour du travail bien fait.

Insertion

Le GBros est simple : un interrupteur à deux positions pour basculer du mode Nintendo Switch au mode PC (Xinput), un bouton d’appairage, et deux boutons dédiés au mode Switch, pour parer à l’absence des touches Home et Capture d’écran sur les vielles manettes.

Le crochet pour attacher une dragonne.

En dessous on insèrera deux piles AA, avec lesquelles le GBros pèsera 84 gr, c’est assez lourd ; et un trou unique pour passer une dragonne : un minuscule crochet à l’intérieur du logement des piles permet d’assurer son maintien, mais je ne trouve pas ça très rassurant.

Le manuel est clair, l’appairage également à condition de lire les quelques lignes du guide.

Une fois appairé, aux prochains démarrages de la console il suffit d’appuyer sur le bouton rouge du GBros pour qu’il s’y connecte.

Vu ! Comme un Nintendo Switch pro Controller.

Un regret, le GBros ne permet pas de sortir la console de veille. Il me faut presser son bouton d’allumage ou une touche d’un Joy-Con pour ce faire.

Jamais assez

La manette sera identifiée par la console comme une Switch Pro Controller et la manette GameCube n’a pas 4 boutons à l’arrière (L, R, ZL et ZR) mais seulement trois (L, R, et une petite gâchette Z au dessus de R), ce qui peut poser problème. Le 8BitDo et un pad NGC ne remplaceront jamais un Switch Pro Controller sur des jeux comme Breath of the Wild par exemple.

Untitled and Handicaped Because of the Lack of Connemara Button Goose Game

Par exemple, rien qu’avec Untitled Goose Game, vous avez besoin de tous les boutons. Pour jouer avec un pad GameCube, il faudra sacrifier une fonction non essentielle, comme battre des ailes ou… battre des ailes, c’est la seule fonction dont vous pouvez vous passer !

Le GBros de 8BitDo permet de choisir si vous préférez que les grosses gâchettes de la manette GameCube agissent en tant que L et R ou ZL et ZR, et ce très rapidement mais pas très facilement : il « suffit » de presser L+R+A+B+Start pour inverser (le GBros répondant par un clignotement succinct de son unique voyant, en vert ou en rouge. La gâchette Z prend bien sûr le rôle qui n’est pas attribué à l’autre bouton de droite, et le second bouton de gauche n’est, forcément, jamais accessible, ça, ça ne change pas.

Les vibrations sont prises en compte et la manette GameCube vibre dans les jeux Switch.

Manette I Like to Fuck

J’ai commencé mon test avec le joypad de la GameCube, puis je l’ai débranché et j’ai branché mon magnifique pad Super Nintendo Classic Mini de l’autre côté : il a été reconnu instantanément. Vous ne pouvez pas brancher deux manettes en même temps, le boîtier étant identifié par la console comme un pad et un seule, mais vous pouvez débrancher et rebrancher ce que vous voulez sans soucis.

Mario Kart, l’original, avec la manette de la SNES classique, mais sur la Switch 👌🏼

Dr. Mario Switch Online, mais avec de gros boutons <3

Putain ! Là, on est bien !

Suivi médical régulier

Un mot sur la mise à jour de l’adaptateur : 8BitDo assure un bon suivi de ces produits. Manuels et logiciels internes sont disponibles très simplement sur le site officiel et leur installation passe par un petit logiciel léger à télécharger, 8BitDo Firwmare Updater, sur PC ou Mac.

L’historique des firmwares et leur changelog, directement accessible sur le site de 8BitDo.

Une fois GBros connecté en USB, j’ai lancé le logiciel qui a immédiatement reconnu l’adaptateur. Il m’a suffit de deux clics pour lancer la mise à jour, très rapide.

Mon exemplaire était en version 2.13.

Par contre, ensuite, biniou up to date, le soft est moins clair : il m’a alors proposé tous les derniers micrologiciels dispos pour le GBros.

Mon GBros est à jour, mais je peux le downgrader.

Par curiosité, j’en ai choisi un ancien, j’ai cliqué sur « Update » mais juste après je n’ai pas cliqué sur la demande de confirmation. Et bien… 8BitDo Firwmare Updater avait déjà effacé la mémoire de mon produit ! Je me suis retrouvé avec un produit inconnu, avec un firmware en Beta au numéro à rallonge. Rien de grave : le logiciel m’a proposé tous les produits du constructeur, en photos, et j’ai juste du choisir le GBros dans la liste puis le dernier firmware dans la liste aussi, et c’est reparti comme un Quarante. Mais c’est un comportement un peu étrange.

« V 655.35 Beta 255 », un programme interne bien mystérieux que j’ai heureusement pu corriger facilement.

Polyamour

J’ai ensuite cherché à appairer le GBros avec un appareil Apple sous iOS 13, celui-ci promettant une compatibilité avec les manettes XBox et PS4 uniquement. C’est le dernier article de Pierre Dandumont, paru ce matin, qui m’a indiqué la marche à suivre.

En mode Xinput, le GBros est reconnu par iOS 13.

Là encore, c’est extrêmement simple : vous basculez l’interrupteur sur le mode Xinput, vous vous rendez dans les options d’accessibilité d’iOS 13 comme indiqué dans le Journal du lapin ci-dessus, et ça apparait tout seul sous le nom « 8BitDo GBros Adapter » !

Toutes les touches de la manette SNES Classique sont reconnues. (Sauf Select, limitation d’iOS 13.)

Les joysticks analogiques fonctionnent en tant que tels.

Testé avec l’application Game Controller Tester pour iOS, les boutons répondent à peu près bien :

  • Je n’ai pas pu tester le bouton Select du pad SNES Classic car iOS 13 ne le gère pas (!?).

  • Avec la manette GC, la gâchette Z nest pas reconnue, et les gâchettes L et R ont un comportement étrange. Pour rappel, ces gâchettes sont analogiques, avec une très longue course qui se termine par un cran un peu dur à passer. Et bien toute la course en analogique est vue comme une pression sur L2 ou R2, et au moment de franchir le cran de fin de course, on active en plus L1 et R1. Chaque gâchette active deux boutons : le L/R 2 en premier, puis le L/R 2 en fin de course.

On voit bien que l’appui moyen sur la gâchette active R2 uniquement, alors qu’un appui complet active également L1.

La bonne nouvelle, c’est que contrairement à un appareil Bluetooth basique (genre casque, oreillettes, …) qui se paire traditionnellement avec un seul appareil, ici j’ai pu retourner sur la Switch sans nouvel appairage : interrupteur du GBros rebasculé sur « S » (pour Switch), j’ai rallumé la console, j’ai pressé le bouton rouge du GBros, et la console la reconnu sans voir qu’il était parti fricoter avec un iPhone.

Même chose en sens inverse : on rebascule l’interrupteur côté « X » (pour Xinput), on appuie sur le bouton rouge, et l’iPhone voit la manette.

Le GBros se met en veille après une minute sans connexion, et 8BitDo promet une trentaine d’heures de jeu avec deux piles.

Verdict ? Pour 11 euros je suis extrêmement content de cet adaptateur, mais même à 20 euros sur Amazon c’est un très bon produit qui tient ses promesses et rend de nombreux services. On l’achète pour donner une seconde vie à sa manette GameCube, mais je sens qu’on se retrouve vite à l’utiliser au quotidien avec un pad SNES Classic sur les jeux Switch Online et sur son iPad !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.