Le LuDo sur Ulule : un agenda repensé façon bullet journal (plus ou moins)

photo : getludo.fr

J’ai du mal à m’organiser. C’est un fait. Une partie de moi est super structurée, l’autre super bordélique, et les deux se tirent la bourre tout le temps. J’ai essayé différents moyens de m’organiser. Je n’ai pas été jusqu’aux applications spécifiquement dédiées, mais quand Apple a fourni une app de To Do List (Rappels) par défaut avec ses iBidules, j’ai cru avoir trouvé la solution.

L’application Rappels sur iOS, permettant de créer des listes à cocher, synchronisées entre appareils. Image : Apple

L’application Rappels sur iOS, permettant de créer des listes à cocher, synchronisées entre appareils. Image : Apple

Procrastination j’écris ton nom

En fait, c’est super facile de ne l’ouvrir que pour ajouter des trucs et d’oublier les choses à faire, sans aller dans l’app voir la liste des choses à faire. Ou bien de l’ouvrir, de la regarder, de déprimer et de la fermer, en restant sur son canapé. Ou moins caricaturalement, en allant faire une autre chose, une chose dont on vient juste d’avoir l’idée, donc plus tentante, telle une nouvelle conquête féminine pour l’homme ou une nouvelle souris pour le chat (moins caricaturalement disais-je ???)

Le papier c’est l’avenir

Au final le meilleur reminder que j’ai trouvé, ce sont les notes papier, sur un Post-It, ou, encore mieux, sur une feuille de bloc-note offert par ma moitié.

Mon mur. J’ai fait du vide récement, il n’y a plus de notes du bloc-notes.

Mon mur…

L’idée, c’est de les fixer juste derrière votre bureau, sur le mur (ou directement sur le bord de l’écran si vous êtes dans ce trip). Écrire, physiquement, aide, je trouve, à ancrer l’idée dans le cerveau. La voir en permanence dans un coin de l’œil aussi. Et le bloc-note a, à mon sens, ça de supérieur au Post-It que je le fixe avec un morceau de Masking Tape, ce qui apporte un côté DIY mignon qui rend les tâches plus fun.

 

Bon, ce n’est pas parfait. Je continu d’éluder et de reporter au dernier moment celles qui me semblent les plus compliquées 🙁

Bullet Journal ?

On m’a présenté l’an dernier le concept de Bullet Journal, ou BuJo pour les habitués. C’est très joli, ça flirte avec le scrapbooking. On prend un cahier, on part de zéro, et on dessine tout ce qu’il faut pour s’organiser : des tableaux d’emploi du temps, des listes à puces de choses à faire, on griffonne des dessins de ses évènements marquants, on gribouille des pensées, … C’est même très tentant de s’y mettre, parce que c’est mignon.

Mais je ne me suis pas lancé car je vois un énorme défaut : ça me parait terriblement chronophage. Il faut penser l’organisation des pages, puis les dessiner, puis les remplir, et enfin seulement s’y tenir. Déjà je n’y mettrais sans doute pas les « outils » qu’il me faut, pas dès le départ tout du moins, je tâtonerais. Ensuite, je ne dessine pas super bien, mais admettons que le résultat me plaise : ça prend du temps. J’aurais très peur d’être amusé par la conception mais de ne pas vouloir m’y plonger ensuite. La seule tâche que je souhaitant remplir étant celle de concevoir les pages suivantes.

Le LuDo

photo : getludo.fr

photo : getludo.fr

Et là, via Twitter je découvre le Ulule de LuDo. Un carnet qui se propose d’aider à s’organiser. Ses créateurs le qualifient comme « à mi-chemin entre un agenda, un journal et une to-do list ». J’ai lu certaines personnes le qualifier de Bullet Journal, je dirais pour ma part que c’est une variation du BuJo entièrement tournée vers la productivité, dont la conception aurait été pré-pensée par des gens qui s’y connaissent pour structurer leur pensée, et dans lequel il ne me reste plus qu’à entrer mes « data » (qu’on me pardonne cet anglicisme, c’est totalement volontaire).

photo : getludo.fr

photo : getludo.fr

Des pages pour chaque jour, chaque semaine et chaque mois, des zones d’expression libre et d’autres bien plus cadrées pour nous inciter à faire le point. LuDo vous convie même à faire attention à votre sommeil.

« LuDo s’appuie sur des théories scientifiques des sciences du cerveau : la psychologie cognitive et les neurosciences. L’organisation des pages, le contenu, le visuel : tout dans LuDo a été pensé pour chouchouter votre matière grise ! »

(extrait de getludo.fr)

Toutes les « fonctionnalités », le contenu exact des pages n’a pas encore été dévoilé. Les spécifications techniques ne sont pas arrêtées non-plus, mais d’après les réponses données sur Twitter, on sait que le LuDo aura un format A5 et pèsera environ 600 grammes. Le papier devrait être du 90g, pour un total d’environ 300 pages. Si le financement participatif se passe bien, la livraison est prévue pour Noël.

Oh, je ne sais pas si ça sera une recette miracle pour moi. Mais derrière le LuDo il y a ses deux créateurs, Manon Charles et Sebastien Defrance. Je ne connais pas la première, mais le second est clairement un mec bien : c’est lui qui le dit. Sebastien alias @Velvetshadow sur Twitter, assurément l’un des tout meilleurs Community Manager de France, devenu consultant indépendant. C’est un très gros bosseur et il est toujours agréable d’écouter ses conseils sur Twitter ou Snapchat. C’est un peu un modèle pour moi et quand il annonce sortir ce type de carnet, bien entendu, je fonce m’y intéresser.

Le carnet d’aide à la planification n’est pas une idée inédite. Ils sont même deux rien que sur la home-page d’Ulule. Mais je connaissais peu et n’étais pas passionné par l’idée. La mise en page de celui-ci et les personnes derrière m’ont convaincu que ça pourrait être un bon achat pour moi.

Le financement Ulule semble bien parti, récoltant 20 % de l’investissement en 2 jours. J’ai personnellement fait passer la barre symbolique des 500 euros en m’engageant sur le projet 😇

Les prix ? 30 euros pièce mais seulement 25 euros, port inclus, pour les early birds (en quantités limitées). J’en ai pris un, j’ai même ajouté 1 euro parce que ça fait plaisir. Et bien entendu, l’argent engagé ne sera débité que si le financement participatif est un succès.

Pour aider à lancer la fabrication et commander votre exemplaire, c’est donc sur Ulule que ça se passe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *