test : batterie Lightning 20 000 mA Aukey PB-T10

Dernières recharges avant épuisement.

Les batteries USB ne sont pas éternelles. Alors que ma dernière grosse batterie, une Anker 10 000 mA, venait de rendre l’âme après deux ans de service, Aukey m’a gracieusement envoyé le modèle que j’utilise actuellement. Et qui m’a été bien utile le weekend dernier.

Sur la Forme

Voila.

Voila.

Une brique noire. Que dire de plus ? C’est un pavé noir. Un parallèlepipede rectangle noir.

Le recto ne comporte que le logo Aukey en creux et un bouton permettant de constater l’autonomie restante et d’allumer la LED intégrée.

Le dos.

Le dos.

Le verso comporte toutes les infos techniques, comme la référence et les capacités de chaque sortie (mais pas de numéro de série), toujours en relief, sans aucun autocollant inesthétique qui finirait par devenir crasseux ou se décoller.

Le relief légèrement rugueux et sans autres aspérités que les textes gravés est agréable au toucher et même les jonctions ne sont pas désagréables sous le pouce, l’assemblage étant parfait.

De profil.

De profil.

Sur une des tranches, une LED et quatre prises : 2 USB type A pour recharger des appareils, 1 micro-USB pour recharger la batterie de façon traditionnelle, mais aussi 1 Lightning pour recharger la batterie avec le câble de votre iPhone.

Pour les petits détails, l’emballage est en carton imprimé noir et blanc donc assez écolo et la batterie est livrée avec un petit câble micro-USB, ce qui pour beaucoup sera trop court pour utiliser avec une si grosse batterie, mais est toujours bon à prendre.

Sur le fond

Je n’ai pas les moyens de tester cette batterie dans ses retranchements. En effet ses capacités sortent de l’ordinaire : si l’une des sorties USB délivre un banal 5 V limité à la 2,4 A, l’autre prise, compatible avec la techno QuickCharge 3 de Qualcomm, annonce des spécificités plus originales.

5 V – 6,5 V à 3 A

6,5 V – 9 V à 2 A

9 V – 12 V à 1,5 A

Ça permet de recharger plus vite un appareil Android compatible.

Je me contenterai pour ma part de profiter de sa grande capacité pour recharger mon iPhone et mon iPad.

En week-end avec sac à dos, idéale pour tenir plusieurs jours et recharger le téléphone des amis en même temps.

En week-end avec sac à dos, idéale pour tenir plusieurs jours et recharger le téléphone des amis en même temps.

Je n’ai pas tenu de statistiques précises, mais je suis parti en week-end de trois jours et j’avais cette batterie dans mon sac à dos. Si je rechargeais la nuit mon téléphone sur une prise murale, j’ai utilisé cette batterie au moins six ou sept fois pour recharger l’iPhone 5s quand il avait à peu près 20 % de batterie et l’amener à plus de 90 %. Dans le même temps, j’ai rechargé un iPhone 6 deux fois. Et il me restait encore pas loin de 30 % d’autonomie. Sur ce plan là, comme n’importe quelle batterie de grande capacité, elle fait le job. Par contre, après une semaine d’inutilisation, je crois noter une certaine tendance à la décharge avec le temps.

Son poids de 407 grammes (selon ma mesure, mais seulement 387 grammes selon Aukey : ils pèsent leurs batteries « sans batterie » ? 😅) peut être un handicap au quotidien dans une poche, mais dans glissée un sac à dos ça ne pose plus de problème.

J’aime ma balance.

J’aime ma balance.

J’aurais dû mal à vous dire autre chose que « ben oui elle charge, et plusieurs fois », donc je vais passer aux petits défauts.

Premièrement, le plus agaçant, elle se met extrêmement rapidement en veille. C’est à dire que si vous débranchez le téléphone le temps de prendre une photo, quand vous le rebrancherez elle sera deja coupée. Il faudra penser à d’appuyer sur le bouton pour la relancer. On s’y fait vite, mais ce n’était pas dans mes habitudes avec mes précédentes batteries.

Ensuite, l’indication de son niveau de charge se fait sur seulement et niveaux. Qui plus est ceux-ci ne sont pas réguliers et les codes couleurs pas des plus évidents.

Code couleurs du voyant de charge. Image : Aukey.

Code couleurs du voyant de charge. Image : Aukey.

Ma précédente grosse batterie possédait 4 LED bleues, qui représentaient une charge de 100, 75, 50 ou 25 %. Simple et efficace. Ici, l’unique LED sur le bouton s’allumera en blanc entre 100 et 70 %, en vert entre 70 et 30 %, et en rouge sous les 30 %. Ce n’est pas assez précis pour moi.

Côté couleurs, le blanc est joli mais le vert est ambigüe car cette couleur signifie traditionnellement que tout est OK. Du orange aurait été plus approprié.

Dernier détail, avoir une LED intégrée me semblait une très bonne idée, mais celle-ci n’est pas assez lumineuse et l’angle de projection est ridicule.

Avec une telle capacité, je m’attendais à une LED très puissante, du niveau d’une LED-flash de téléphone. Raté, c’est à peine digne d’un porte-clés publicitaire. C’est du pur gadget, un argument publicitaire. Dommage. N’achetez pas cette batterie pour sa LED. Dommage, avec une LED de qualité, cette batterie aurait vraiment pu faire double usage.

Nop. À moins que vous ne vouliez marcher sur un crabe. Image : Aukey.

Nop. À moins que vous ne vouliez marcher sur un crabe. Image : Aukey.

En conclusion

Grosse capacité, bonnes finitions, pour moi c’est un oui. D’autant que cette batterie existe en plusieurs déclinaisons, selon les caractéristiques de votre matériel :

Compatible QuickCharge 3, le top, autour de 60 euros (mystérieusement Amazon.fr la référence deux fois : ici et ).

Ou compatible uniquement QuickCharge 2, pour 34 euros.

Et pour les utilisateurs Apple, la version Sans aucun QuickCharge sera amplement suffisante, à 25 euros et en vente flash jusqu’à ce soir à 20 euros  !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *