test : enceinte bluetooth stéréo Aukey SK-M7

test-aukey-enceinte-bluetooth-stereo-skm7_header_IMG_3141

Ce test va être assez rapide mais surprenant. Je complète ma collection d’enceintes Bluetooth pas chères avec un premier modèle stéréo. Une Aukey que la marque m’a confié pour test. Pour vous résumer la situation, depuis plus d’un an le son de mon MacBook Pro 13’’ (2012) sort la plupart du temps sur la petite enceinte Vtin Cuber sus-évoquée et à laquelle j’attribuais à l’époque un son « clair et puissant ». Je ne veux pas m’embêter avec de grosses enceintes sur mon bureau déjà bien encombré, mais je suis quand-même à la recherche du meilleur son possible, dans le plus petit volume et surtout à moindre coût. Toute occasion d’essayer d’améliorer les choses est donc bonne à prendre. Et j’espérais qu’une enceinte stéréo soit plus performante. Verdict… plus bas. Mais sachez déjà que je suis… décontenancé.

Sur la forme

Du Aukey classique, mais avec un film plastique par dessus le carton. Certains produits Aukey sont vendus sans, pourquoi pas tous ? Ça fait un déchet de plus.

Rien que du classique à l’intérieur aussi, à savoir un câble micro-USB, un câble jack un mousqueton pour accrocher l’enceinte par exemple à un sac à dos (ça commence à faire gros, là…), et le manuel en français pas très français mais relativement compréhensible.

L’enceinte est pas mal. En noir (elle existe avec une pointe de jaune) elle est très discrète. Entièrement revêtue de caoutchouc et lourde, elle est très douce au toucher et très anti-dérapante ! En dessous, quatre petits pieds sont moulés dans le caoutchouc. Son seul défaut physique c’est l’anneau pour le mousqueton, qui gâche plutôt l’ensemble. Derrière la grille, les deux enceintes et une troisième forme au centre, là uniquement pour décorer.

À l’arrière, un peu plus de choses que sur mes précédentes enceintes : un bouton mécanique marche/arrêt, une entrée Jack (line in), une sortie Jack (line out) et une prise micro-USB pour la recharge. J’avoue que la sortie ligne m’intrigue beaucoup.

Sur le fond

Si vous cherchez une enceinte stéréo sans fil pas trop chère, pour votre smartphone ou votre tablette, sans attendre aucun miracle, elle est taillée pour cet usage. Sans être génial, le son n’a rien de catastrophique, il n’est pas désagréable. Il est également assez puissant, de quoi ne pas supporter d’écouter un podcast avec le volume à fond juste devant votre visage : ça vrille les tympans. Au point que je ne suis plus vraiment sûr de mon jugement sur ma Cuber : je la trouve mauvaise maintenant, comparé à cette Aukey. Les basses ne sont pas énormes, je dirais qu’elle manque peut-être surtout d’aigües, mais au final ça passe. Sans point de comparaison, elle ne choque pas.

Si par contre vous cherchez à la pousser dans ses retranchements, vous serrez déçu. Ne comptez pas l’utiliser comme enceinte pour un PC de bureau. Déjà, elle ne se met pas en veille seule, il faut impérativement pousser le bouton mécanique. Du coup, quand vous éteignez votre ordi, l’enceinte va continuer de se vider. J’ai essayé de la laisser branchée en permanence : dans ce cas quand mon MackBook Pro sort de veille, il ne s’y reconnecte pas, et l’enceinte ne réagit plus. Je dois débrancher et rebrancher le câble USB pour qu’elle se rallume, comme si sa batterie était vidée. Le manuel précise d’ailleurs qu’on *peut* utiliser l’enceinte pendant qu’elle se recharge, mais que c’est *déconseillé* sur le long terme. Malgré ça, quand on charge l’enceinte, elle s’allume. Même si le bouton, mécanique, est sur « Off » !

Encore un défaut en charge : la prise Jack « Line in » est alors inutilisable, le son de cette entrée analogique se retrouve fortement parasité. Circuits mal isolés ? L’entrée ligne ne sera donc exploitable que sur batterie.

Au sujet de la batterie toujours, l’enceinte ne communique pas son niveau de charge à l’appareil auquel elle se connecte. C’est également regrettable.

Dans le même genre, le témoin de charge (LED rouge) reste allumé tant que l’enceinte est branchée. On ne sait pas si la charge est finie. On peut même craindre que la charge ne soit pas coupée. C’est dommage, c’est la base à notre époque, même sur des produits moins chers.

Le micro est quasiment inutilisable également, pour une raison toute bête : le caoutchouc qui recouvre l’enceinte l’étouffe. Il y a bien un trou, correctement aligné avec le micro, mais il est trop petit et le microphone trop loin en dessous. C’est très con car en soulevant le caoutchouc du bout des doigts, mon interlocuteur de référence a tout de suite jugé que ma voix devenait claire. Si vous voulez vraiment vous en servir comme kit main libre, il faudra jouer du cutter pour agrandir le trou du micro dans le caoutchouc. C’est à la portée de tout le monde. Mais c’est pas classe du tout.

Dernière surprise, et pas des moindre : la prise « Line out »… ne sert à rien ! Avec le recul, il est à noter que la fiche produit n’y fait pas mention, pas plus que le mode d’emploi, et que le dos de l’enceinte n’apparait pas sur les photos officielles. J’avais remarqué cette prise sur les photos dans les avis utilisateurs et j’imaginais déjà plein de possibilités. Raté.

Tout cela me fait dire que cette enceinte est une réussite sur le plan matériel, mais qu’a priori le firmware n’est pas fini ! Et je ne vois pas comment on pourrait le mettre à jour, il ne faut pas rêver. C’est dommage.

Conclusion

Enceinte sans fil, stéréo, pour un appareil mobile : oui.
Toute autre utilisation un peu tordue « en espérant que ça fonctionne » : non.
Pas même pour téléphoner, sauf à commencer à recouper l’enceinte soi-même.
À 24 euros elle est malgré tout parmi les moins chères de sa catégorie et répondra à un usage ultra basique.
Personnellement, dans ma quête d’enceintes petites et performantes pour mon ordinateur, j’ai finalement craqué et acheté de vraies enceintes PC, des Logitech à 15 euros : le son est  très bon, mais devinez quoi… elles ne sont pas exemptes de défauts elles non-plus ! J’y reviendrai un de ces jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *