« Airwolf the Movie » : mais à quand Supercopter en blu-ray ?!

J’ai craqué sur Amazon pour un produit un peu étrange : « Airwolf the movie », à savoir un film adapté de la série Supercopter. Mais qu’est-ce que c’est que ce truc ?

HeliCops Origins

Bon, déjà il faut savoir que je suis retombé par hasard sur Supercopter diffusé ces temps-ci sur Paris Première. J’étais fan quand j’étais petit, mais la série n’était plus diffusée depuis bien longtemps et dans mes souvenirs je la classais au même niveau que K 2000, soit une série parfaite pour le petit nerd que j’étais mais ayant très mal vieilli. J’ai été extrêmement surpris de me retrouver totalement captivé devant Paris Première, par l’hélicoptère déjà, magnifique et étonnement assez bien mis en valeur, par les musiques, le doublage d’époque (Francis Lax quoi !), et la relative noirceur de l’ensemble. Seule la qualité d’image péchait : les copies SD d’époque diffusées sur la TNT en basse définition pan & scanné (zoomé) en 16:9è sur une chaîne extrêmement compressée (même le logo est crade), c’est franchement très très dégueux.

Alors je me suis mis en tête de savoir si Supercopter existe en blu-ray. En VF, non. En VO, oui, mais c’est compliqué — j’y reviendrai donc en fin d’article. Je tiens à la VF sur Supercopter, parce que c’est comme ça que je l’ai connue, et parce qu’on y entend Guy Chapellier et les regrettés Francis Lax et Henry Djanik (doublant ici Ernest Borgnine, mais surtout connu pour être la voix française de Mister T ! Et c’est aussi Kojak, entre autres). Du coup, je suis tombé sur cet « Airwolf the movie » : c’est un import, il n’a pas de VF, uniquement la VO, il n’a même pas de sous-titres en anglais. Mais à 6 euros seulement, j’espérais au moins profiter d’un peu de Supercopter en haute définition. Pouvoir admirer le Bell 222 relooké et son cockpit fantasmé sous le meilleur angle, lire les appelations sur les boutons, être ébloui par la lumière des ampoules à filament derrière les plastiques colorés.

Peu importe le flacon

Alors pour le contenu, c’est en fait une version remontée du double épisode pilote de la série, avec semble-t-il quelques scènes en plus (il faut encore que je revois la série).

Concernant la qualité d’image… j’aurai du lire les commentaires Amazon (c’est vrai : pourquoi ne l’ai-je pas fait ? Je devais avoir très très envie d’y croire…). C’est un vulgaire DVD. Le format 4:3 est bien respecté et l’image n’est pas sur-compressée, mais malgré un débit variable pouvant dépasser les 30 Mbit/s (AVC), l’image est celle… d’un DVD. Un bon DVD, sans défauts de compression visibles disais-je, mais dont la source n’a bénéficié d’aucune technique de restauration, se contentant d’offrir ce que l’on pouvait voir à la télévision dans les années 80, à savoir une image un peu terne, trop claire, ainsi qu’un grain de pellicule et des tâches sur celle-ci tous deux exagérés par les procédés de copie de l’époque.

Sinon, le blu-ray propose en bonus des photos promotionnelles d’époque, à faire défiler en petit au milieu de l’écran. Youpi… Ah et je passe sur la musique choisie pour le menu du disque, elle sort de nulle part.

Reste que c’est un bel objet qui présente bien dans mes étagères. Le boîtier BR s’assorti très bien à la jaquette. Pour le prix que je l’ai payé, je suis content, mais en tant que collectionneur uniquement.

Et donc, les Blu-Ray c’est pour quand ?

Alors déjà, c’est important pour la suite, il faut savoir que la série comporte quatre saisons, mais que la quatrième est un peu hors catégorie. L’acteur principal, à cause notamment de ses problèmes d’addictions, a été viré à la fin de la saison trois, et la série s’est en quelque sorte arrêtée avec lui. Pour la saison quatre, tous les comédiens ont été remplacés, le budget divisé par trois, et l’hélicoptère revendu (carrément !). La saison quatre se contente de réutiliser des plans aériens déjà tournés et déjà diffusés. Les histoires se concentrent sur de innocents emprisonnés dans des dictatures dignes de l’Agence tous risques, que l’on va regarder parler avec leurs geôliers pendant des dizaines de minutes. Les séquences en vol sont réduites à des plans serrés dans le décor de cockpit et aux nouveaux héros, auxquels on est aucunement attachés, courant pistolet à la main dans les couloirs des prisons. On ne verra plus Supercopter faire du sur place à moins d’un mètre du sol devant un méchant. On ne verra plus les héros en sortir ou y monter, rotor encore en mouvement. Cette quatrième saison n’existe que pour gonfler le nombre d’épisodes, pour revendre la série aux petites chaînes locales américaines (la fameuse « syndication ») selon Alain Carrazé dans son podcast Previously (lien iTunes).

D’accord, merci. Et donc, pour voir Supercopter, la série, en vrais blu-ray, remasterisée, quelles options avons nous ? Vous apprendrez sur ce site — qui propose aussi une comparaison DVD vs. BR, mais avec des captures d’écran bien trop petites pour être vraiment intéressantes — que le premier coffret, pour le marché anglais, date de 2014 et qu’un coffret allemand est sorti en 2015. C’est seulement en 2016 qu’une intégrale est sortie aux USA. Image propre, format 4:3, … visuellement la promesse semble tenue.

Le coffret UK (région B)

C’est le premier, et… il est incomplet ! S’il est bien écrit « the complete collection » en gros sur l’élégante jaquette, Universal a semble-t-il jugé que la saison 4 était trop honteuse et a préféré l’oublier totalement. Il n’y a que les 3 premières saisons, soit 11 disques, dans le coffret. Langue anglaise uniquement et a priori zéro sous-titre. À 75 euros actuellement sur Amazon France, c’est cher pour une collection complète incomplète. « Collectors’ edition » dit aussi le coffret, LOL.

Le coffret allemand (région B)

Second candidat en lice, l’édition allemande. Les Allemands étants réputés pour leur bon goût, « Die komplette Serie » est cette fois réellement complète, avec la saison 4. Donc visiblement Universal a quand-même remasterisé cette dernière, ouf. Audio en anglais et allemand, peut-être sous-titres également dans ces deux langues mais je n’en ai pas la certitude (présents sur le DVD). Par contre, au moment ou j’écris sur Amazon c’est 101 euros en joli coffret carton et 64 euros en keepcase plastique moche. Le bon goût allemand ?

Le coffret américain (région A)

Catherinette numéro trois, l’édition américaine, la dernière sortie à ma connaissance. Aux USA il faut en mettre plein la vue alors le nombre d’épisodes est écrit sur la jaquette (79, ils doivent compter les deux parties du pilote comme un seul). Le son exclusivement en VO (évidemment), apparemment sans sous-titre. Attention, les disques sont encodés « zone A », il faut un lecteur dézonné pour les lire en Europe. À l’heure actuelle à 79 euros sur Amazon France, et uniquement d’occasion. Ce n’est pas encore le coffret idéal pour nous petits Français bercés à la douce voix de Guy Chappelier

Un coffret français ?

Alors à quand un coffret Supercopter francophone, incluant le doublage des années 80 avec ses qualités et ses défauts ? Mystère. Voila quatre an que plus aucun coffret Airwolf n’est sorti. Même la mort de Jan-Michael Vincent l’an dernier n’a motivé personne à sortir d’édition en France. En octobre dernier, Alain Carrazé concluait son podcast sur un scoop prometteur : « entièrement restaurée, [la série] va bientôt ressortir dans un coffret intégral en blu-ray ». C’était il y a six mois, et toujours rien. Pas même une fiche sans date de sortie sur Amazon. Que le temps passe lentement, quand on est pressé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.