Orange Bank : l’inscription

orange-bank_chapitre-1

J’ai décidé de créer un compte Orange Bank. Ça fait longtemps que je suis tenté par l’allemande N26, mais les 80 euros + 40 euros (pour les utilisateurs Orange) offerts par Orange m’ont fait changer mon fusil d’épaule en quelques minutes. Un jour, je résilierai chez Orange Bank pour partir chez N26. Mais avant ça, il faut réussir à s’inscrire chez Orange Bank.

Je n’ai pas eu trop de problèmes techniques. Peut-être même aucun : certaines choses n’ont pas été logiques, mais j’ignore s’il s’agit d’un bug ou d’une mauvaise UX. Je vais vous compter le récit de ce qui a merdé.

confirmation de mariage de raison

Je n’ai donc pas eu de problème pour m’inscrire. Comme j’ai d’abord tatonné, touché à tout sans volonté instantanée de m’inscrire, j’ai vite découvert qu’un fermant la page d’inscription, on m’informe que si je quitte l’application ou revient en arrière, je pourrais reprendre l’inscription là où je me suis arrêté, grâce à un lien que je vais recevoir par e-mail.

« Par mail »… À cet instant de la procédure, je n’ai pas encore entré mon e-mail. Bravo les gars !

« Par mail »… À cet instant de la procédure, je n’ai pas encore entré mon e-mail. Bravo les gars !

J’ai donc entré mes infos persos, me suis connecté avec mes identifiants Sosh, ait autorisé Orange Bank à récupérer une facture Orange/Sosh automatiquement pour m’éviter d’en scanner une et surtout pouvoir toucher les 40 euros supplémentaires (c’est important : il faut accepter le partage d’infos entre les deux entités, en plus de se connecter avec son identifiant Orange !). J’ai ensuite envoyé mes deux pièces d’identités puis lu et accepté les différents contrats et autres CGV.

« Avez-vous aussi la citoyenneté américaine ? » Si seulement <3

« Avez-vous aussi la citoyenneté américaine ? » Si seulement <3

À cet instant j’ai reçu trois e-mails d’Orange Bank : deux, identiques, à une minute d’intervalle, avec en PDF joint les documents précédemment acceptés, et l’autre avec un gros bouton « je reprend mon ouverture de compte » pour « reprendre à tout moment votre parcours d’ouverture de compte où vous l’avez laissé ».  Cet e-mail ne m’est d’aucune utilité puisque j’ai été au bout de la procédure.

Notez toutefois la petite pointe d’humour dans la ligne tout en haut de l’e-mail :)

Notez toutefois la petite pointe d’humour dans la ligne tout en haut de l’e-mail 🙂

Un long dimanche de fiançailles

J’attends donc sagement que, dans les trois prochains jours ouvrés, mes trois documents soient validés. D’ailleurs, comment en serais-je informé ? Orange Bank ne me l’a pas précisé. Je ne peux que présumer. Et en toute logique, je présume que je serai informé par e-mail. Je n’ai pas encore d’identifiants, l’application Orange Bank me considère comme un étranger en m’affichant le processus d’inscription depuis le début, ça ne peut donc qu’être par e-mail. Laissons passer les trois jours ouvrés, après, seulement, il sera temps de s’inquiéter. Nous sommes samedi soir, j’attend donc mercredi.

Entre temps, aucune info. Je ne reçois aucun e-mail.

Même après avoir terminé la première partie de l’inscription, on retombe sur cette page. Impossible, a première vue, de suivre la validation de ses documents d’identité.

Même après avoir terminé la première partie de l’inscription, on retombe sur cette page. Impossible, a première vue, de suivre la validation de ses documents d’identité.

Et puis, mercredi soir, trois jours ouvrés étant passés, j’ai une idée : et si je cliquais sur le fameux lien pour « reprendre l’ouverture de compte » ? BINGO ! Le lien m’ouvre l’application sur une page inédite, cachée : la finalisation de la création du compte ! C’est sur cette page que j’apprend que mes documents ont bel et bien été validés. Quand ça ? Je ne sais pas.

Twingo !

Twingo !

C’est quand-même ridicule de ne pas en être informé ! J’ai du cliquer sur un lien pas du tout ergonomique m’invitant à finir une procédure que je pensais avoir déjà fini ! J’aurai pu attendre longtemps !

Dans quelques jours, je vous raconterai une mésaventure un poil plus compliquée : le premier versement… 👉 Lire le chapitre 2, « Orange bank : le premier versement »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *