[MaJ] test : décodeur TNT HD Etimo STL-2 de CGV

antenne de télé abandonnée et démontée

[Mise à Jour — 18/02/2017] Les choses ont évolué depuis la publication de cet article, rendez-vous en bas de page pour les détails ! [/MaJ]

Le 5 avril dernier la France passait à la TNT tout HD. En d’autres termes, les téléviseurs affichant déjà les quelques chaînes disponibles en haute définition allaient maintenant afficher toutes les chaînes en HD. Quant aux plus vielles télés à écran plats, ainsi qu’à la très grande majorité des décodeurs TNT branchés en Péritel sur les vielles télés à tube cathodique, elles n’afficheraient plus rien. Pour tous ces écrans, il fallait acheter un nouvel « adaptateur » (selon la formule consacrée par l’état français), capable de décoder la TNT HD.

Et là, le choix est cornélien : on va le brancher sur une vielle télé, qui sera changée le jour où elle tombera en panne, alors pourquoi dépenser gros (parfois plus de cent euros) pour un modèle supposément performant mais qui risque de ne pas être utile bien longtemps ? La tentation est forte d’opter pour un modèle d’entrée de gamme, qui fera le job et rien de plus.

Mais dans cette gamme des décodeurs entre vingt et quarante euros, il y a du assez bon et du très mauvais. Après quelques recherches, mon choix s’est porté sur un Etimo de la marque CGV. En fouillant un peu on trouve sur Youtube un reportage de France 3 Alsace, en Alsacien, dans les bureaux de CGV :

Recommandé par le forum tvnt.net, les magazines Que Choisir, 01Net Mag, et même un encart dans Canard PC Hardware.

article CPC Hardware sur CGV Etimo STL-2

Extrait Canard PC Hardware numéro 28, avril-mai 2016, page 63. Yep, la photo est à l’envers.

Deux modèles sortent du lot, seule la face avant semblant différer : l’Etimo 1T-2 et l’Etimo STL-2.

gamme décodeurs CGV TNT HD

CGV pourrait faire un effort sur les noms de ses décodeurs !!!

Amazon proposait le premier, mais à trente-cinq euros, soit cinq euros plus cher que le second à la Fnac. Va pour la Fnac ! Bien mal m’en a pris…

Rassurez-vous madame Bourdelle, c’est français

boîte décodeur CGV Etmio

L’emballage de l’Etimo STL-2.

La boîte arbore un drapeau français, à plusieurs reprises, est écrite entièrement et uniquement en français, et la signification du sigle CGV est précisée : « Compagnie Générale de Vidéotechnique » (sans accents, argh !).

Cette boîte n’est pas bien grande, le décodeur non-plus, et – hélas – la télécommande également.

décodeur CGV Etimo STL2

L’Etimo STL-2, de face.

Premier constat lors de l’installation : le design de la carte électronique est mal pensé, la prise Péritel trop proche du câble d’alimentation rendant son branchement difficile avec certains câbles. Dont le mien, bien sûr.

péritel cgv Etmio

Le câble secteur gène la prise Péritélévision.

Une fois l’étape (simple) des réglages passée, une bonne surprise, qui s’avère liée à la TNT HD elle-même et non au décodeur : l’image est beaucoup plus nette qu’avant. La HD downscalée en SD a un superbe rendu, qui rappelle la réception analogique de bonne qualité. La TNT SD était en effet sacrément compressée, dégueulasse sur un écran plat mais déjà bien floue sur une télé cathodique.

Pas de chichi

Passé cette parenthèse, que dire du décodeur ? J’aurais du mal à en lister les qualités, tant elles sont évidentes, banales : c’est un décodeur TNT HD qui permet d’afficher la télé sur de vieux écrans cathodiques mais aussi, bien sûr, sur des écrans plats allants de vieux-mais-pas-trop (en HDMI) à très-très-vieux (en Péritel).

À noter toute fois, des efforts en direction des utilisateurs peu à l’aise avec ces engins. Une touche « SOS » sur la télécommande ouvre un menu à deux options : faire une recherche complémentaire ou effacer toutes les chaînes et recommencer de zéro. Ça, c’est pas con.

Et dans les menus, des informations bien utiles sont parfois précisées entre parenthèses, comme « RVB (Standard) » et « CVBS (HQ) » à côté des modes d’affichage Péritel. En effet, pour l’utilisateur lambda, tout ça c’est du chinois.

Un port USB permet de brancher un disque dur pour lire des DivX et mkv ou enregistrer le direct, mais l’interface assez laide (vraiment pas agréable sur un écran cathodique basse définition) ne me donne pas envie de m’y plonger. Bon c’est surtout que je n’en ai pas l’usage. Tient, c’est un début de critique ça. Bon et bien passons donc aux reproches !

Tirez-vous on est foutu

La télécommande déjà. Petite, comme je l’ai dit. On a vu pire, mais on a aussi vu mieux. Beaucoup de touches se ressemblent, les touches de langues et sous-titres sont minuscules et ne reçoivent même pas d’icône imprimée, alors que les réglages du format et de la résolution de l’image ont d’énormes accès directs… elle n’est pas non-plus particulièrement agréable à tenir en main, avec ses angles saillants dans tous les sens et ses touches épaisses et dures.

télécommande CGV

La télécommande CGV qui, sans être totalement mal fichue, ne possède aucun point fort ergonomique.

Surtout, son rayon d’action est MINUSCULE ! Il est très difficile de cibler le décodeur. Il faut être exactement en face, ne pas trembler… j’ai souvent du mal à enchainer deux actions : même quand, après plusieurs tentatives, j’arrive à tomber juste une fois, l’appui suivant ne fera pas réagir le décodeur. Le simple fait d’appuyer sur la télécommande la fait bouger et elle n’est plus assez centrée face au récepteur. C’est une horreur. [MaJ importante en bas de l’article]

Pour changer de canal, préférez le zapping (méthode dite de Vincent Bolloré) : si vous tapez le numéro de chaîne sur le clavier numérique, il faut ensuite attendre 8 secondes (HUIT SECONDES !!! 😱) pour que le décodeur valide et change de chaîne ! C’est probablement pensé pour certains vieux, période quatrième âge, mais ces gens là auront de toutes façon un mal de chien à viser le décodeur et à lire les petites touches. Pour n’importe qui d’habitué à n’importe quelle télé, n’importe quel décodeur, c’est un enfer. Pour passer outre, il faut penser à enfoncer la touche « OK » après avoir composé le numéro de chaîne[MaJ importante en bas de l’article]

Qui plus est, autre manquement notable, encore plus dommageable après ça : l’absence de touche pour revenir à la dernière chaîne regardée. Quand on a pris goût à cette fonction, difficile de revenir dessus. Et quand taper le numéro d’une chaîne est aussi fastidieux, on le regrette amèrement !

La touche d’accès rapide au réglage de la définition en HDMI m’est totalement inutile et celle d’accès rapide au choix du ratio comporte bien trop d’options pour être agréable : j’aimerais pouvoir switcher entre les traditionnels « 16/9 », « 4:3 » et éventuellement « 14:9 », sélectionnés automatiquement en fonction du format de ma télé pré-réglé dans les paramètres, sans avoir à passer par trois ou quatre autres modes aux noms abscons et à l’utilité invisible. Car du coup, zoomer pour afficher un programme 4:3 en plein écran sur ma vielle télé est facile, mais revenir au 16:9 est longuet et fastidieux.

Encore un soucis en rapport avec la télécommande : la touche Mute est hyper longue à réagir pour couper le son. J’appuie et environ une demi-seconde après, le son se coupe. Par contre son retour est instantané. C’est là encore extrêmement désagréable : ce n’est pas un comportement attendu et d’autre part je  me suis habitué à presser les touches dans le vent, à cause de la directivité trop rigide. Du coup, à chaque fois que j’essaye de couper le son je crois avoir mal visé, et j’appuie à nouveau immédiatement sur la touche. Le son n’a pas eu le temps de se couper que la commande est annulée. J’appuie plusieurs fois, jusqu’à me lasser. Là, j’ai une chance sur deux que le son se soit coupé. Sinon, je recommence mon manège, et ça peut durer longtemps. Ça me rend fou. [MaJ importante en bas de l’article]

L’EPG pour sa part, ne fonctionne pas comme on s’y attend : la touche « Guide – EPG » affiche les programmes à venir de la chaîne en cours sur plusieurs jours. Pour voir ce que diffusent actuellement les autres chaînes, il faut obligatoirement zapper de chaîne en chaîne. Un grand classique des décodeurs bas de gamme, mais toujours difficilement admissible.

Aller, encore deux petits détails :

Je ne peux pas choisir de sortir le son en mono, alors que ma télé est monophonique et mixe très mal le stéréo, donnant un résultat étouffé. Dommage.

Je ne trouve pas de réglage de la mise en veille automatique : c’est pourtant une règlementation européenne arrivée en France 2013 qui s’applique même aux ordinateurs. Donc sans option à ce sujet, le décodeur va-t-il s’éteindre obligatoirement au bout de quatre heures ? Je crois l’avoir déjà laissé allumé aussi longtemps, sans qu’il ne se mette en veille… c’est rassurant, mais je n’en suis pas sûr… mystère…

Heureusement que c’est une télé secondaire, que j’utilise peu personnellement. Mais si j’avais acheté le décodeur sur Amazon, il aurait déjà été renvoyé et remboursé. Je le garde uniquement par flemme, car il est maintenant installé à 500 kilomètres de sa Fnac d’origine 😐

décodeur CGV Etimo

Noir comme l’abysse dans lequel sombrent mes espoirs…

Je suis toujours ce garçon un peu fou

CGV est tout de même assez réactif. Le décodeur est mis à jour assez fréquemment depuis septembre 2015, comme en témoigne l’historique des MaJ sur la page du décodeur. La majorité des corrections et améliorations concerne la fonction d’enregistrement / lecture sur USB, donc ne m’intéresse pas directement. Mais quelques unes me sont utiles : un bug faisant apparaitre les sous-titres sans raison sur France 3 (!) a été corrigé.

La toute dernière mise-à-jour corrige un autre défaut : le downscale de l’image en SD provoquait un scintillement sur les objets trop détaillés (un mur en pierre, une grille de four, une branche de lunettes, …). Un « filtre » a été ajouté et c’est maintenant de l’histoire ancienne.

Le temps d’affichage de l’EPG est désormais réglable : j’espère voir apparaitre la même chose pour le temps avant validation d’un numéro de chaîne !

Mais même la meilleure des mises à jour ne devrait pas améliorer le rayon d’action de la télécommande / du récepteur IR sur le décodeur. Ça, c’est  vraiment l’enfer. Pour ce seul défaut, ce décodeur est agaçant.

Mise à jour du 18/02/2017

De l’eau a coulé sous les ponts depuis cet article d’août dernier.

Dès la fin du mois de septembre, j’étais contacté sur le blog par un responsable technique/qualité de CGV. Il m’a rapidement proposé d’échanger mon décodeur, pour vérifier que je n’avais pas un modèle reconnu pour un champ d’action de la télécommande anormalement étroit.

Ce décodeur étant installé à une résidence secondaire, et le hasard faisant que je n’ai plus eu l’occasion de m’y rendre depuis, je n’ai pu tester moi-même ce nouveau boîtier que ces deux derniers jours. Et voici mes conclusions… très positives !

Je confirme que le rayon d’action de la télécommande est enfin confortable. Je n’ai plus à m’en plaindre. Suite à mon achat, j’avais appris sur des forums d’utilisateurs que ce soucis de réception infrarouge était connu et avait été réglé, bien avant mon achat. Je ne peux que déplorer que ce grand spécialiste qu’est sensé être la Fnac ait écoulé des premières séries défectueuses bien après que celles-ci ait été découvertes et forcément identifiées 🙄

Une nouvelle mise a jour du boîtier a également été mise en ligne par CGV en novembre dernier.
Parmi les nouveautés de cette version 1.24, deux me concernaient directement :

  • la touche « Mute » coupe immédiatement le son, sans latence !
  • le délais après saisi d’un numéro de chaine est rabaissé à 4 secondes (au lieu de 8). C’est enfin utilisable ! J’aurais préféré 3 secondes, mais vu l’orientation « personnes agées » du décodeur, c’est déjà bien. Idéalement, pouvoir choisir ce temps dans les réglages de l’appareil, comme pour le temps d’affichage de l’OSD, serait une très bonne idée. #Jdçjdr…

Enfin, ça ne me concerne pas directement sur cet appareil car il est utilisé majoritairement par des personnes qui favorisent la VF sans besoin de ST, mais les priorités entres sous-titres pour malentendants et sous-titres classiques sont intelligemment établies :

sous-titres CGV - novembre 2016

Si toutes les télés pouvaient réagir comme ça, ça serait merveilleux. À commencer par ma Sony qui gère ça très mal (ça mériterait presque un article).

Je remercie vivement Arnaud Lignier de CGV qui s’est spontanément proposé pour m’échanger l’appareil, sans frais. Et suis bien désolé de n’avoir pu tester ce nouveau décodeur plus rapidement. 

3 commentaires

  • C’est amusant la photo à l’envers dans le CPCH, celle d’origine est à l’endroit dans mes archives (un maquettiste a fait un truc chelou)

  • Bonjour,
    J’étudie l’ETIMO STL-2 de CGV et je souhaiterai prendre contact avec vous et j’aimerai aussi connaitre le numéro de série de l’ETIMO STL-2 que vous avez testé.
    Vous pouvez me répondre par email à l’adresse utilisée pour le post?
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *