Quick’n’Bistrot chez Quick

J’ai trouvé ça débile quand on m’en a parlé : Quick allait mettre des frites dans un hamburger pour faire « bistrot ». Outre avoir oublié que ce n’est pas une première, j’ai trouvé l’argument totalement vain : plein de gens mettent déjà leurs frites à l’intérieur de leur hamburger.

De passage chez Quick, j’ai quand-même voulu essayer, le temps d’une infidélité au Quick’n’Toast.

Affiche Quick n’Bistroit « Menu bistronomique »

Je ne m’étais pas plus renseigné que ça, et quelque chose m’avait complètement échappé : sur les grandes affiches placardées sur les vitres, l’appellation « steak-frites » et « poulet-frites » de ces deux burgers. Vu comme ça c’est tout de suite plus ludique que simplement « un hamburger avec des frites dedans ».

Je découvre aussi les croquettes de fromage du moment, les « Cheesy Trio », dans le même thème franchouillard, avec 3 fromages différents : St-Môret, Chavroux et Tartare. Ça fait très envie.

Le steak-frites

Plateau patates / Coca / steak-frites chez Quick

Gros foirage. Je ne vais pas faire de suspens inutile : ce ne sont pas de vraies frites à l’intérieur, mais des mini frites rachitiques extrêmement cassantes, dures. Je ne suis pas très frites à la base, mais ça c’est le nemesis de la frite que j’aime. Je n’en ai pas de photo en gros-plan, mais allez voir chez MyBurgers.fr. Le concept tout entier s’effondre : l’idée du steak-frite en burger était très amusante, mais ces choses n’ont rien de frites, donc ce n’est plus un steak-frites, même de loin.

Mais ce n’est pas le pire. La sauce, une espèce de moutarde (sauce poivrée dit MyBurger) est très, très, forte et bien trop présente. C’est immangeable. J’aime les plats épicés, mais là j’ai la bouche en feu. Je mettrai de très longues minutes à finir mon hamburger, pensant plusieurs fois à renoncer. Et ce seront mes patates qui en subiront les conséquences, naturellement un peu épicées, je devrais faire une croix dessus, partant en leur compagnie dans un dernier espoir de croiser un SDF pour me donner une bonne conscience artificielle.

J’en arrive même en quittant l’estaminet à demander un verre d’eau au comptoir : c’était vraiment bien trop poivré.

Les croquettes de fromage

quicknbistrot_quick_croquettes_fromage_IMG_8595

Il manque une croquette. J’ai craqué <3

 

Tradition chez Quick, un reliquat de leurs origines belges, en général pas trop mauvaises bien que chères pour ce que c’est, que valent ces croquettes aux 3 fromages ? Et surtout, comment fait-on en cuisine pour ne pas se tromper et nous en donner 2 de chaque modèle ?

Je n’ai pas de réponse à cette dernière question tordue. Mais pour le reste, permettez-moi de tuer une fois de plus le suspens : c’est délicieux !!!

Bon je ne suis pas totalement fan de celle avec des fines herbes dans la panure (j’imagine que c’est le Tartare), pas étonnant venant de moi, mais ça me fait encore plus savourer les deux autres. Tout particulièrement celle a la panure la plus fine (à gauche sur ma photo). Je ne sauraist dire si c’est le St-Moret ou le Chevroux, mais c’est une tuerie.

Je vais les regretter quand l’opération va se terminer. Graaaavement les regretter !

Bilan et scénographie

Bon, franchement c’est un bilan assez négatif que se ramasse Quick. Rares sont leurs coups d’éclats, mais là on est carrément dans le vraiment pas bon et dans la fausse bonne idée. Ou plutôt dans l’idée pas aboutie. Parce que avec de vraies frites, on aurait pu avoir un vrai steak-frites.

quicknbistrot_quick_serviettes_IMG_7953

De même côté habillage, les serviettes imprimées à carreaux rouges et blancs étaient une très bonne idée. J’ai même cru que la musique des restaurants avait été adaptée, en attendant mon plateau j’ai entendu un morceau de musique avec comme de l’accordéon, mais aussi des rythmes électroniques. Des morceaux plus habituels ont ensuite repris, ce ne devait donc être qu’une coïncidence, un morceau à la mode dans le genre Gotan Project.

Franchement il y avait moyen de pousser le concept à fond. Les serviettes étaient un bon début. On aurait pu imaginer des nappes à carreaux aussi. Vous me direz que ça ne se fait pas chez Quick et que ça aurait donc été difficilement gérable. Pourtant ce même jour, lors de ma visite, j’ai découvert quelque chose d’inédit : des pubs en plastique collées sur les tables :

quicknbistrot_quick_sets_de_table_IMG_7957

Malheureusement pour tout autre chose que l’opération Quick’n’Bistrot. Alors que matériellement c’est génial : on aurait pu imprimer un damier rouge et blanc là-dessus, ça aurait rendu merveilleusement bien.

Pour pousser le bouchon ils auraient pu ajouter des petits rideaux à mi-hauteur des baie vitrées, mais là j’en fait trop 😉

 

Bref, le steak-frites n’est vraiment pas bon, mais j’envisage de me faire un repas de croquettes en m’enfilant une boite de 20 si j’y retourne avant la fin de l’opération (mais comme on ne sait jamais quand ça se termine…). Enfin, dans le pire des cas, comme protégé dans une boite rouge derrière une vitre indiquant « en cas d’urgence, brisez la glace », il reste toujours le Quick’n’Toast, LA valeur sûre.

4 commentaires

  • Jo the Scarecrow

    La sauce moutarde est normalement celle du poulet frites, goûté 2 fois et assez sympathique pour moi, association qui va bien. Par contre la sauce poivre de la version boeuf (goûté 1 fois) était trop discrète pour moi (quantité ou saveur insuffisante ?) et c’était bien du poivre tu as du être victime d’une erreur de préparation ou d’un manque de sauce poivre.
    Pour les mini bouchées au fromage j’ai testé sans enthousiasme et ai été aussi agréablement surpris que j’en ai repris une autre fois. Dommage effectivement que la version Boursin ne laisse pas une excellente haleine.

    • Pour le goût de la sauce, peut-être l’ai-je mal interprété et était-ce bien celle au poivre. Mais comme tu m’apprends qu’il en existe bien une à la moutarde, le doute subsiste.
      Quelle qu’elle soit, je pense bien par contre avoir eu droit à un surdosage. J’ai été fouiner sur le topic de cette opération chez MyBurger et tu n’es pas le seul à avoir trouvé que son steak-frites manquait de sauce. Ce qui n’était clairement pas le cas du mien.

      Et merci pour le commentaire, Jo 😉

  • [intervention inutile et hors sujet/on]
    +1 pour le morceau « à la mode » (hum) de Gotan Project.
    Si ça se trouve, c’était du Michel Teló.
    [intervention inutile et hors sujet/off]

    • Alors, je viens d’écouter du Michel Teló pour vérifier : il se trouve que je connais, car ça a été bombardé un peu partout ces derniers mois.
      Donc ce n’était clairement pas ça, j’aurais reconnu.
      Enfin, je crois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *