Programmation thématique : à Noël, même TF1 se prend pour Arte

gremlins 2 - header1

Il est de notoriété publique que la période des fêtes est un moment difficile pour les chaînes de télévision. Au même titre que les derniers jours du mois d’août, la semaine entre le jour de Noël et le nouvel an est moins propice à regarder la télévision, les gens se réunissant en famille pour discuter et festoyer, passant le restant de leurs journées dans les magasins, à acheter de la bouffe la bave aux lèvres ou à faire remplacer un jouet défectueux les yeux injectés de sang (et d’alcool). Le premier janvier c’est l’apothéose : les pages de publicités se réduisent à peau de chagrin et le télévore non-préparé semble passé dans une autre dimension.

Durant cette période, il n’y a bien que les enfants que l’ont colle tout l’après-midi devant le petit écran, ce qui leur convient très bien puisque c’est ça ou écouter les histoires de famille. Si en plus on pouvait les oublier au moment où tante Georgette rentre chez elle et qu’il va falloir lui dire au revoir et l’embrasser, c’est encore mieux.
Alors les chaines remplissent leurs grilles pour nos chères petites têtes blondes plutôt que pour la ménagère, occupée aux fourneaux par la dinde d’après ou à l’aspirateur par la dinde d’avant. Les talk-shows cèdent leur place aux dessins animés, les mêmes chaque année ; tandis que d’innombrables téléfilms américains, dégoulinants de bons sentiments et du véritable Père Noël qui rendra indubitablement foi en lui à un père de famille de préférence divorcé n’y croyant plus depuis trop longtemps (et s’il il peut lui trouver une petite-amie au passage…), invariables resucées de Miracle on 34th Street, se substituent aux traditionnels téléfilms romantiques allemands où la jeune actrice dont le talent s’exprimant dans la langue de Goethe nous est refusé par l’absence inexplicable de version originale sous-titrée montrera inlassablement, bien que subrepticement, ses seins durant une scène de douche (ou de bain si c’est une fiction de prestige), parce que c’est ça le romantisme allemand.

"Baigneuse endormie près d'une source", Théodore Chassériau. 1850, huile sur toile, musée Calvet, Avignon.

« Baigneuse endormie près d’une source », Théodore Chassériau.
1850, huile sur toile, musée Calvet, Avignon.

Bref. En général les chaines vont vous balancer ça un peu n’importe comment, mais certains jours les programmateurs s’en donnent à cœur joie et nous font des enchainements, allant du classique « je te fourre les trois épisodes de la saga à la suite toute l’après-midi » au plus saugrenu « tient tous ces programmes ont un même mot dans leur titre ».
J’ai ouvert mes Télé Loisirs de la semaine actuelle et de la prochaine, et probablement parce que je m’ennuie comme un rat mort (à ce sujet, Ratatouille à fait 7 millions de téléspectateurs l’autre soir sur TF1 : les soirées restent porteuses et nous n’étions pas encore dans l’entre deux fêtes), j’ai décidé de lister les (in)cohérences que j’y relevais au lieu de foncer en dernière page lire la planche de Titeuf.

Précisons qu’il est très classique de voir tout au long de l’année nos diffuseurs enchainer les épisodes d’une même série. Je n’évoquerais donc pas ici les soirées NCIS de M6 ou les films de prime-time automatiquement rediffusés la semaine suivante en seconde partie de soirée donnant des grilles absurdes comme « Les Vacances de l’amour – le Film » diffusé juste après « Les Vacances de l’amour – le Film 2 », par exemple. Non, même si mon exploration magazinière du jour m’a ouvert les yeux sur certaines après-midi de HD1, qui n’hésite pas à s’enfiler 4 Julie Lescaut d’affilé. Non, je n’en parlerais pas. Et puis je ne suis pas légitime pour traiter ce cas précis, ça relève de la psychiatrie.
Ici, c’est comme à la télé : c’est spécial Noël !

Jeudi 26 décembre 2013

M6 nous fait une soirée Twilight. Twilight, chapitre I : Fascination à 20h50 puis Twilight, chapitre II : Tentation dans la foulée.
Ceci pour amener à la diffusion de Twilight, chapitre III : Hésitation, inédit en clair, le 2 janvier prochain en prime-time. On commence cette liste tout doucement, mais attendez de voir la suite.

Sur W9 c’est théma musique pour teenagers, forcément. Mais teens qui se lèvent tôt :
9h00 Camp Rock,
10h45 Camp Rock 2, suivi d’un peu de répit pour nos oreilles.
14h50 High School Musical, suivi d’un grand répit mais pour finir en apothéose :
0h20 Héroïnes de Gérard Krawczyk avec Maïdi Roth, pas la cousine de Tim Roth mais la-nana-qui-a-chanté-le-générique-de-Plus-belle-la-vie. Nan je me moque, elle est aussi connue pour chanter le générique du service des sports de France Télévisions.

Sur NT1, choix judicieux : dans l’après-midi nous avons droit aux deux Jurassic Park :
13h40 Jurassic Park,
15h40 Jurassic Park 2.
Comble du raffinement, ils ne passent pas Jurassic Park 3 à la suite mais demain (vendredi 27, 13h25).

TMC offre une merveilleuse soirée Home Alone :
20h45 Maman, j’ai raté l’avion,
22h40 Maman, j’ai encore raté l’avion. Et comme nos programmateurs ont de l’humour…
0h30 90’ enquêtes : « Noël en famille : des fêtes réussies à tout prix ».
À noter, si ça vous intéresse, que l’ersatz Maman, je m’occupe des méchants ! est renvoyé au mercredi 2 janvier à 15h25.

D8 mise tout sur le téléfilm catastrophe cette après-midi :
13h25 la Montagne en colère,
15h10 Séisme imminent,
16h55 Descente en enfer.
Pour rester dans le thème « fléau », ce trio sera entouré par des diffusions et rediffusions de Cyril Hanouna à 9h00, 18h30, 20h50 et 23h05.

Je souhaite ouvrir une petite parenthèse avec NRJ12 : son programme n’est pas modifié pour Noël, mais enchainer toute l’après-midi et la soirée, de 13h30 à 19h [pause syndicale Stargate SG-1] puis de 21h à 3h30 du matin, le Mag, Hollywod Girls, du poker et 6 numéros de Tellement Vrai, ça méritait un hommage sur cette page.
Passons maintenant au plat de résistance…

Arte nous fait une demi-journée à thêma : le cirque.
17h20 Corteo spectacle du Cirque du Soleil,
18h50 Mei Li, un spectacle de cirque chinois, un documentaire,
20h50 Alegria, spectacle du Cirque du Soleil,
22h20 Cirlopolis, spectacle du cirque Eloize,
23h45 Rain, spectacle du cirque Eloize,
1h10 Love Sick, un documentaire sur le Cirque du Soleil,
2h45 Clowns, un documentaire,
4h00 Animal, Animaux, un documentaire sur les dompteurs de cirque, mené par le classieux Calixte de Nigremont.
Là c’est du lourd, c’est du sérieux, et je préfère ne pas vous ménager : c’est la plus belle combo de cet article, de ces fêtes. Arte, ça déconne pas.

Vendredi 27

Seule France 3, peu habituée à l’exercice, préférant les rendez-vous quotidiens (un James Bond par jour en début d’après-midi, c’est fort sympathique), nous la joue « nos programmateurs ont de l’humour » :
20h45 37è festival international du cirque de Monte-Carlo,
23h30 Monaco, les coulisses du Rocher, un documentaire que j’imagine hautement subversif. Ou pas.

TF1 nous offre une théma Claude Pinoteau avortée :
13h55 La Boum 2,
15h45 L’Étudiante.
Malheureusement suivis du film américain Kiss & Kill. C’est dommage parce qu’ils auraient pu commencer par la Boum. Au lieu de ça ils l’auront diffusée un jour plus tôt, jeudi 26. Quel gâchis.

Samedi 28

M6 craque et balance tout son stock de téléfilms américains à l’eau de rose. Ce qui nous donne une avalanche de titres guimauve :
10h50 Sauvez le père Noël !
13h05 la Grève de Noël,
14h30 la Baby-sitter de Noël (ave Summer Glau, l’inoubliable séduisante Terminator des Chroniques de Sarah Connor)
16h00 Mon père Noël secret (sans doute un produit dérivé du jeu MB « Téléphone secret ». Ou pas).
Si votre adolescent en crise n’a pas apprécié le pull Celio que vous lui avez mis sous le sapin mercredi parce qu’il attendait un iPhone 5s, l’attacher devant M6 aujourd’hui devrait suffire à le ramener dans le droit chemin.

France 4 aussi joue avec les mots et offre une soirée « dragons » :
20h45 la Crypte du dragon,
22h10 les Chroniques du dragon.
J’ai bien cherché, les deux téléfilms, sino-américain pour le premier, roumain pour le second, ne semblent avoir aucun lien.
Mais le roumain se chope des mini-stars anglo-saxonnes : Tom Disdom (300) et Amy Acker (Alias, Person of Interest, la scientifique dans Cabin in the Woods <3). Ça ne donne pas plus envie de le voir mais vous vous coucherez moins cons.

Dimanche 29

C’est pas la joie. Seule Arte, encore elle, nous fait une soirée Charlie Chaplin :
20h10 Charlot et le comte,
20h40 les Temps modernes,
22h05 la Naissance de Charlot, documentaire,
23h10 le Kid.

Lundi 30

Ah, voilà enfin une véritable après-midi théma sur TF1 : « les Inconnus » !!!
13h55 les Trois frères,
15h45 les Rois mages,
17h30 le Pari.
La sortie du film les Trois frères, le retour le 12 février y est probablement pour quelque chose, mais ceci ne nous, regarde pas.

M6 nous fait une battle de titres :
20h50 les Enfants de Timpelbach,
22h25 Je déteste les enfants des autres.

Mardi 31

Attention, danger de mort : TF1 diffuse dans l’après-midi 2 épisodes de Joséphine, ange-gardien. À la suite. Si votre ados refuse toujours de porter votre pull, ça peut être une idée mais je décline toute responsabilité si ça tournait mal.

France 2 se la joue cool :
16h05 Rush Hour,
17H50 Rush Hour 2.

NT1 pareil, mais avec moins de goût (pardon Pascal) :
13h40 Clochette et l’expédition féérique,
14h55 la Fée Clochette et la pierre de Lune.
Bon, la voix de Clochette en VF c’est Lorie, alors respect hein.

Attention encore, M6 est une fois de plus prise de folie et plus personne ne semble contrôler une grille des programmes livrée à elle-même dont on se demande bien comment les opérateurs vont réussir à en reprendre le contrôle :
de 20h20 à 2h du matin, Scènes de ménage !
Définitivement la journée de tous les dangers.

Mercredi 1er janvier

Aujourd’hui… rien.
Tout au plus notre regretté Louis XVI pourrait-il s’amuser du fait que Baby boom, le docu-réalité sur l’accouchement, soit encadré sur NT1 par les programmes VDM et Obèses : perte de poids extrême. Certains y verrons une certaine causticité.

Jeudi 2 janvier

Encore une occasion manquée. TF1 diffuse à 13h55 Princesse malgré elle. Il aurait été facile d’enchainer avec un Mariage de princesse, mais non, il passe demain vendredi, à la même heure. Une double dose d’Anne Hathaway ne fait pourtant jamais de mal.

Vendredi 3 janvier

Toujours rien de remarquable pour ce dernier jour à la disposition.
Je profiterais donc de cet espace de liberté qui m’est laissé pour regretter qu’aucune chaine, une fois de plus, n’ai passé le film le Père Noël est une ordure. Pourquoi ces dernières années passent-elles plus facilement la pièce de théâtre (ce vendredi 3 c’est D8 qui s’y colle) mais quasiment jamais le film ? Pas que je n’aime pas la pièce, mais bon dieu, j’adore le film.
bien sûr je pourrais avoir le DVD en permanence sur moi, ou le DivX continuellement dans mon iPad, prêt à réchauffer n’importe quelle fête de famille qui s’endort. Mais la question n’est pas là. Les Américains ont Miracle on 34th Street, en France nous avons le Père Noël est une ordure. Qu’aucune chaine ne souhaite le diffuser est la preuve ultime de la décadence de notre société. Ça ne peut plus continuer comme ça.

P.S. : vos parents vous appellent : tante Georgette s’en va, allez lui faire un poutou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *