« Le Labyrinthe – la Terre brûlée », de Wes Ball

Que disais-je à propos du premier Maze Runner ? Qu’il était bourré d’incohérences et n’avait aucune personnalité. Je vous invite à relire toute la première partie de mon article à son sujet : on peut la copier/coller à propos de la suite. Le fait d’avoir gardé le même réalisateur y est sans doute déjà pour beaucoup.   Résumé : en s’échappant […]

Lire la suite...